Liip.ch: L’agilité SCRUM pour l’organisation interne et externe

0

L’agilité pour une organisation d’entreprise saine et efficiente:
En 2008 chez Liip on avait le problème de fusionner deux entreprises plus petites avec des cultures différentes. Ils ont essayé d’utiliser Scrum ‚by the book‘.

by Jonas Vonlanthen, Liip SA

Présentation à la conférence Agile Tour 2011 Lausanne.

 

Le manifeste agile

Les individus et interactions ont plus d’importance que les procès. On veut être vite, on veut collaborer et adapter au changement.

Normalement Liip constitue des équipes fixes au lieu de former une équipe ad-hoc avec des collaborateurs qui sont disponibles.

La satisfaction des collaborateurs de Liip est mesuré par le Happiness Metric qui pose 5 questions.

Les interactions sont supportés par la langue commune de Scrum. Des rétrospectives d’équipe sont fait tous les trois mois. Aussi le côté business travaille avec un backlog et les cérémonies Scrum.

Beaucoup de responsabilité est délégué au team, il y a presque pas de hiérarchie. Le management intervient seulement par exception s’il y a un problème.

L’efficacité est atteint par un time boxing très stricte. Chez Liip il y a un Scrum coach interne qui est disponible à toutes les équipes.

Les outils adéquats sont essentiels: Un wiki Confluence de Atlassian contient tous les informations nécessaires, Jira de Atlassian est utilisé pour le bug tracking.

Il faut monitorer la performance. La vélocité est une mesure: combien de points de complexité est-ce qu’on résout pendant un sprint?

La collaboration est toujours transparente. Les clients sont intégrés comme product owner chaque jour pour le daily scrum. Des fois un product assistant aide aux clients qui ne sont pas encore à l’aise avec Scrum pour définir leurs user stories.

Liip partage leurs expériences avec la communauté, par exemple au Web Tuesday.

Des Hacketon, des hack days, sont des jours sponsorisés par Liip ou ils développent un proof-of-concept pour des nouvelles idées.

L’adaptation au changement est réalisé par des itérations vites. Chez Liip on travaille très concentré pendant des séances de 25 minutes, après on fait 5 minutes autre chose.

Donner du sens est très important. Il faut toujours donner de la guidance aux collaborateurs. Un manifeste avec les buts est visible dans tous les bureaux.

Mais, Scrum n’est pas une religion mais un framework. Il faut l’adapter à la situation du projet et peut-être même changer à Kanban, surtout du côté du client ou du business.

Teilst Du unseren Reisebericht?

Wer schreibt hier?

Walter Schärer bloggt über neuste Internet-Trends im Online Marketing, Social Media, Blogs, Web Analytics, SEO, Mobile und so.

Hinterlässt Du einen Kommentar?